LABYRINTHE – 2014

 La nature & expérimentation. Conjuguer les espaces agricoles & poétiques. Une installation d’une voile de gaze de 9 m x 9 m lors de fête Météores n°3 dans les vignes d’Anne Gillet et Cyrile Copier. Le texte présenté si dessous accompagnait cette performance du vent.

“A la périphérie éloignée de Varsovie, en proximité de notre demeure, dans le parfum de la forêt et la chaleur de l’été, entre les branches des arbres nous avons suspendu des voiles.Grâce au vent les branches des arbres bruissaient tendis que les voiles bougeaient sans bruit.

Des souvenirs confus reviennent à l’esprit : le voile de gaze protégea contre les moustiques les têtes des enfants endormis sous la tente. Un moustique tâtonne dans les ténèbres, cherche, se fraye un passage entre les fentes, guidé par ses sens et la réponse aux questions où est l’interstice.

L’écoute d’un moustique.

Une attente : vient – il ? Il se pose, il tâtonne, il cherche, il essaye de passer par ici et par là. Il s’envole. L’oreille dessine la trace de son vol. L’instinct du moustique peine à creuser le monde qui l’entoure.

Des millions de moustiques dans le temps… Les découvertes surprenantes, la déception, et toujours l’incertitude.

Errer, prendre les sentiers croisés, méditer sur les chemins embrouillés.

Film “Labyrinthe”

 SUR LE MÊME THÈME Labyrinthe – 1971 / 1973